Parcours Dix-Huit du 10 au 15 novembre 2015 – La photographie, un art contemporain

Vernissage le mardi 10 novembre de 17h00 à 21h00 dans tous les lieux participants sauf Le BAL

Ségolène Brossette, galeriste talentueuse du 18ème arrondissement, décide de lancer le Parcours Dix-Huit autour de la photographie lors du rendez-vous culturel    « Paris Photo », soutenue par Chloé Pham Van Hoa et Lison Matha, qui conduisent la coordination et la participation des partenaires publics et privés.

L’idée de ce parcours est de rassembler des lieux à la fois privés et publics portés vers la culture : galeries, centres d’art, associations et de créer un lien entre les différents territoires et acteurs qui constituent le 18ème arrondissement.

Le sujet est : La photographie, un art contemporain.

Partant d’un postulat éclairé́, Ségolène Brossette a observé un certain cloisonnement, visant à détacher la photographie de l’art contemporain en général, comme en témoigne l’offre des salons et des maisons de vente aux enchères. Parcours Dix-Huit 2015, à l’inverse, met la photographie au cœur de l’histoire de l’art, participe à lui rendre ses lettres de noblesse. Au même titre que le quartier de la goutte d’or, autrefois cloisonné, forme en réalité́ un tout indivisible avec les villages voisins du 18ème arrondissement.


Après l’orage,
Daniel Danzon, Sophie Knittel, Ingrid Milhaud, Clémentine Moranville, Anaïs Pachebezian, Elena Shmagrinskaya
Commissariat d’exposition : Karin Crona et Laure Samama
Crédit photo : Ingrid Milhaud

Après l’orage la tension se relâche et laisse la part belle au rêve. Fin d’un violent éblouissement, début du songe. Six photographes de L’image latente se sont emparés de ce thème, avec poésie, espièglerie, et toute l’ombre inhérente à la lumière.

Parcours : B
Cadre Exquis
31, rue Doudeauville
+33 (0)6 60 28 13 33

Horaires :
Mercredi : 14h00–19h00
Jeudi : 14h00–19h00
Vendredi : 14h00–19h00
Samedi : 10h00–12h30/14h00–19h00
Dimanche : 14h00–19h00

A handful of dust from the cosmic to the domestic –
Une proposition de David Campany

Parcours : G
Le Bal
6, Impasse de la Défense
+33 (0)1 44 70 75 50

Horaires :
Mercredi : 12h00–21h00
Jeudi : 12h00–22h00
Vendredi : 12h00–20h00
Samedi : 11h00–20h00
Dimanche : 11h00–19h00

Henrietta Nielsen, Gaelle Rapp Tronquit, Jean-Michel Berts et Olivier Vinot
Crédit photo : Gaelle Rapp Tronquit

Dans le cadre de l’Edition 2015 du Parcours Dix-HUIT, du 10 au 15 Novembre 2015, Eva Léandre, curatrice de la première Concept Street parisienne, Rue Androuet, haut-lieu culturel et artistique Montmartrois, vous propose de venir découvrir l’univers d’artistes photographes talentueux dans ses « Live-In-Galleries »

Musée à ciel ouvert, la Rue Androuet, après le succès de l’évènement de la Flandre en Juillet dernier, accueillera pour l’occasion Henrietta NIELSEN, artiste danoise dont l’oeuvre « Undiscovered » sera en partie exposée dans la nouvelle Suite rebaptisée pour l’occasion « Suite HENRIETTA ». L’ artiste Gaelle RAPP TRONQUIT sera également présente avec son exposition « Instants ».

Parcours : I
Les Studios de Paris
Live-In Gallery street
2-8, rue Androuet
+33 (0)1 42 59 43 05

Horaires :
Mercredi : 11h00–21h00
Jeudi : 11h00–21h00
Vendredi : 11h00–21h00
Samedi : 11h00–21h00
Dimanche : 11h00–21h00

Fragments, Io Burgard, Elsa Fauconnet, Nicolas Tubéry et Tomek
Commissariat d’exposition : Romain SEMETEYS

Le fragment, morceau choisi et tangible, présente un intérêt certain pour les jeunes artistes qui ont grandi avec le digital et un dans un monde de plus en plus dématérialisé.
Les souvenirs sont désormais emprisonnés dans des disques durs, des bases de données, des milliers d’octets. Que reste t-il pour exprimer au monde un moment cher et unique ?
Cette exposition sera construite comme des matérialisations de souvenirs multiples enfouis dans les mémoires des artistes…

Parcours : C
Lechassis au Bâteau Lavoir
6 rue Garreau
interphone « salle d’expo »
romain@lechassis.fr

Horaires : sur rendez-vous

In God we trust, Munem Wasif

Raconter une histoire autour de “nous” qui croyons en Dieu lui est apparu comme une nécessité lorsqu’il s’est aperçu que c’était essentiellement       « les autres » qui en construisaient et diffusaient l’image :
celle de « fanatiques », « fondamentalistes », « terroristes » au nom de l’islam.
Il nous fait ainsi percevoir « la présence de l’islam dans la vie des gens et non un symbole d’oppression ».
Christian Caujolle

Parcours : H
Le 247
247, rue Marcadet
+33 (0)1 46 27 43 74

Horaires :
Mercredi : 14h00-19h00
Jeudi : 14h00-19h00
Vendredi : 14h00-19h00
Samedi : 14h00-19h00
Dimanche : Fermé

Métropoles, Laurent ML

Ce projet balance entre deux mondes. Des paysages tout d’abord, urbains, ils captent les lumières, les curiosités architecturales tantôt sobres, sombres, tantôt joyeuses, lumineuses, de quelques unes des grandes métropoles du monde. Ensuite, comme l’envers de ce décor, font face à ces paysages leurs habitants, dans leurs instants banals, leurs habitudes, choisis en des moments fugaces les rendant finalement uniques, comme autant d’histoires qui font passer ces métropoles d’un état de paysage immobile en lieux de vie à part entière.

Parcours : A
Galerie Espace Canopy
19, rue Pajol
+33 (0)6 88 31 18 94

Horaires :
Mercredi : 14h00-20h00
Jeudi : 14h00-20h00
Vendredi : 14h00-20h00
Samedi : 14h00-20h00
Dimanche : 14h00-20h00

Blind SumKambui Olujimi

Blind Sum est une série de photographies longue pose inspirée par les marathons de danse qui avaient lieu aux États-Unis dans les années 1930.
À la fois héroïques et grotesques, mêlant le kitsch au désespoir, ces marathons de danse se déroulaient souvent sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Ces concours d’endurance mettaient à l’épreuve la force de volonté des participants. Bien qu’ils puissent bousculer les préjugés de genre et de classe, ils étaient aussi le théâtre d’une ségrégation raciale évidente.
Blind Sum explore les répercussions de ces contradictions sur la création d’un espace mythique. Cette série donne corps aux luttes communes de ténacité et de résistance, au désir de vivre au-delà des limites intériorisées par chacun.

Parcours : J
Galerie E.G.P
20, rue Germain Pilon
+ 33 (0)9 81 20 52 57

Horaires :
Mercredi : Fermé
Jeudi : 11h00-19h00
Vendredi : 11h00-19h00
Samedi : 11h00-19h00
Dimanche : Fermé

1000 Papers, Bruno Hadjadj

Bruno Hadjadj épinglera mille oeuvres sur papier : dessins, photos, textes sur tous les murs et plafonds de la galerie.

Parcours : F
Galerie spree
11, rue la Vieuville
+33 (0)1 42 23 41 40

Horaires :
Mercredi : 12h00-19h00
Jeudi : 12h00-19h00
Vendredi : 12h00-19h00
Samedi : 12h00-19h00
Dimanche : 15h00-19h00

Incandescence, Alexis Pichot

Alexis Pichot utilise la technique du light painting de façon subtile et personnelle. Cette technique permet , durant un long temps d’exposition de nuit ou dans le noir , de créer des traces lumineuses à l’image et de donner vie à des éléments statiques du décor. Alexis intervient en ville, dans les lieux d’architectures endormis où il réalise grâce à différentes sources d’éclairage,  des images invisibles à l’œil nu.  Ses créations sont réalisées en temps réel, lors d’une seule et unique prise de vue , sans retouche sur ordinateur.

Parcours : D
Little Big Galerie
45, rue Lepic
+33 (0)1 42 52 81 25

Horaires :
Mercredi : 14h00-19h30
Jeudi : 14h00-19h30
Vendredi : 14h00-19h30
Samedi : 11h00-19h30
Dimanche : 11h00-19h30

Temps Vertical, Thierry Bigaignon et Xavier Dumoulin
Crédit photo : Thierry Bigaignon

A travers leurs photographies le temps est suspendu en quête des vestiges du monde, de ce qui nous entoure, nous façonne et nous détruit.
Thierry Bigaignon utilise la lumière afin de ne suggérer que l’essentiel. Chez Xavier Dumoulin, le temps des ondes est ralenti et permet de suivre la trace de l’Homme.
Le titre de l’exposition est en hommage à Régis Durand qui écrit dans Le temps de l’image : « On est passé d’une forme longitudinale à une forme verticale, d’un temps chronologique à un temps mémoire ».

Parcours : E
Ségolène Brossette Galerie
Hôtel Particulier Montmartre
23, avenue Junot
+33 (0)6 19 80 71 74

Horaires :
Mercredi : 12h00–18h30
Jeudi : 12h00–18h30
Vendredi : 12h00–18h30
Samedi : 12h00–18h30
Dimanche : 16h30–20h00


Mardi 10 novembre
vernissage de 17h00 à 21H00 dans tous les lieux participants du Parcours Dix-Huit

Suggestion de parcours itinérant lors du vernissage :
RV 17h00 : le 247
RV 18h00 : Cadre Exquis – Espace Canopy
RV 19h00 : Galerie spree – Les Studios de Paris – Lechassis – Little big Galerie
RV 20h00 : Segolene Brossette Galerie

Samedi 14 novembre
Dés midi, brunch à l’Hôtel Particulier Montmartre – 38 € par personne

De 16h30 à 18h00 : Table ronde
Visible, invisible  en photographique à l’Hôtel Particulier Montmartre
Animée par Marie Gayet, Consultante en art contemporain avec Muriel Berthou Crestey, historienne en photographie contemporaine, Thierry Bigaignon, photographe et un artiste invité.


Ségolène Brossette
Directrice artistique / Relation lieux d’exposition
contact@segolenebrossette.com
06 19 80 71 74

Chloé Pham Van Hoa
Coordination Générale / Relation partenaires
chloe.phamvanhoa@gmail.com
06 59 13 05 24

Lison Matha
Assistante coordination
lison.matha@gmail.com
06 13 21 46 15

Dahlia Sicsic
Responsable Visites de groupe

Virginie Bellavoir
Relation Presse
vbenbackstage@gmail.com
06 19 58 12 50

Noémie Soyez
Assistante communication
noemiesoyez@gmail.com